FCC-Segell-banner4
"Mixed Memories" de Carla Hayes au Musée National Thyssen-Bornemisza

Des expositions

"Mixed Memories" de Carla Hayes au Musée National Thyssen-Bornemisza

bonart madrid - 15/02/22
Banner-Ilse-Bing-180x180px_v1-catLa-Galeria-201602-recurs

Le musée national Thyssen-Bornemisza présente, du 14 février au 15 mai, Mémoires mêlées, une exposition dans laquelle l'artiste afro-andalouse Carla Hayes Mayoral (Málaga, 1997), à partir de son enquête identitaire, nous interroge sur le passé colonial en L'Espagne et l'Europe et subvertit l'histoire hégémonique d'un point de vue décolonial et féministe. Il s'agit du cinquième volet du programme Kora, organisé par Rocío de la Villa, qui présente chaque année une exposition au musée conçue dans une perspective de genre.

Mémoires rassemble au total neuf œuvres, dont cinq installées dans la salle d'exposition au premier étage, avec accès direct depuis le hall du musée, et quatre autres, réalisées pour l'occasion, réparties dans différentes salles de la collection permanente, en dialogue avec des peintures de maîtres anciens tels que Rubens, Jan Davidsz. par Heem, Jacques Linard et Frans Hals.

Le matériau utilisé dans les pièces, le raphia, devient le fil conducteur d'une histoire qui parle des propres expériences de vie de l'artiste en tant que femme métisse - souvenirs d'enfance, fantasmes, recherches historiques, vieilles histoires déjà mythifiées ... -, épisodes de sauvetage de l'histoire coloniale.

De la combinaison de cette matière si caractéristique de la culture africaine, à la technique ancestrale du tissage et aux références visuelles de l'imaginaire collectif occidental, Hayes Mayoral déploie une narration scénographique néo-baroque qui subvertit la notion d'espace de pouvoir. La théâtralité et la surprise de l'exécution soignée des pièces, où élégance et rusticité se mêlent à une fin apparemment esthétisante, conduisent à déconstruire le conte hégémonique.

Ils peuvent vous
intéresser
...

Baner BonArt 817x68 Agenda Girona Cultura